Chef d’entreprise, Dirigeant, Profession libérale, Auto-entrepreneur, Micro-entrepreneur, Salarié, Demandeur d’emploi faites financer votre formation !

DIRIGEANT

SALARIÉ

DEMANDEUR D’EMPLOI

Si vous bénéficiez du statut de travailleur non salarié (TNS), vous participez obligatoirement au financement de votre formation par le biais d’une contribution spécifique de formation à un organisme collecteur. Ces contributions sont mutualisées et versées par le fonds d’assurances formation (FAF). Vous pouvez savoir de quel FAF dépend votre activité grâce au code«nomenclature d’activités françaises » (NAF) qui vous a été délivré par l’Insee lors de l’inscription de votre entreprise. Ce code, composé de quatre chiffres et d’une lettre, a une vocation principalement statistique. Il permet d’identifier la branche d’activité principale de l’entreprise ou du travailleur indépendant. Il est par exemple utilisé pour déterminer la convention collective qui s’applique à votre entreprise. La plupart des entreprises dépendent de trois fonds d’assurance formation :

  • le  FIFPL pour les travailleurs indépendants exerçant une activité libérale ;
  • l’Agefice pour les dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services ;
  • le FAFCEA pour les artisans non-salariés

Si vous êtes salarié en poste, parlez-en à votre employeur qui a des devoirs en matière de formation vis-à-vis de vous et qui peut mettre en place un plan de formation adapté ; votre OPCA ou un OPACIF peut aussi vous aider. Pour le financement, utiliser votre compte personnel de formation (CPF), que votre employeur peut compléter.

L’Organisme Paritaire Collecteur Agréé est chargé de collecter, mutualiser et redistribuer les obligations financières versées par les entreprises au titre de la formation professionnelle. L’argent récolté sert au financement du Droit Individuel à la Formation (DIF)/Compte Personnel de Formation au 1er janvier 2015 (CFP), des périodes de professionnalisation, et du plan de formation de l’entreprise. L’OPCA assure le financement et la gestion administrative des actions de formations mises en oeuvre par les entreprises.

  • Si vous êtes demandeur d’emploi, indemnisé ou pas, vous pouvez bénéficier d’une POE (Préparation opérationnelle à l’Emploi) : individuel ou collectif, les deux types de POE sont rémunérés. Vous pouvez aussi demander à Pôle emploi de bénéficier de l’aide individuelle à la formation (AIF), en complément éventuel de votre soldes d’heures de formation acquises au titre du CPF (anciennement heures DIF, qui sont à utliiser avant 2020 ; autrement elles seront perdues !)
  • L’AREF permet aux demandeurs d’emploi indemnisés de suivre une formation tout en continuant de percevoir leur allocation mensuelle. Bien souvent également, les conseils régionaux financent les formations des demandeurs d’emploi sur des secteurs jugés prioritaires. N’hésitez pas à solliciter directement les collectivités territoriales. Chacune propose ses propres dispositifs : les Régions sont le deuxième financeur de formations après les entreprises !